logo


Accueil
Historique
Message du Curé
Notre église
Horaire des messes
Feuillet paroissial
Vie paroissiale
Catéchèse
Événements
Liens
Contact

Mise-à-jour : 24 mars 2018
Envoyez vos commentaires ou questions sur le site Web au webmestre

© Tous droits réservés 2007

 

Paroisse Sainte-Anne-des-Pays-Bas

Fredericton, Nouveau-Brunswick (Canada)
photo de l'église

Père Shawn Daley, sfm

Message du Curé

Avril 2018

JOYEUSES PÂQUES À TOUTES ET À TOUS !

Le soleil reprend ses forces. Les jour - nées allongent et nous sommes heureux de sentir enfin la vie reprendre le dessus – l’envie de sortir, l’envie de jouer et le goût de passer moins de temps devant la télévision.

Ce n’est pas par hasard que Pâques arrive en même temps que le printemps; ou est-ce le printemps qui arrive en même temps que Pâques ? C’est du pareil au même. Tous deux sont synonymes de renaissance, de recommencement. Pourtant, rien n’est pareil. La vie nouvelle ne commence pas seulement après la mort biologique.

La Canadienne Mary Jo Leddy, fondatrice de la Maison Romero, qu’on pourrait qualifier de Mère Teresa du Canada, a dit un jour : «Pour vivre avec courage, il faut mourir avant de mourir ». Si nous voulons vivre sans être paralysés par la peur, il faut vivre la résurrection avant de mourir. C’est un choix que nous devons faire. Choisir de ne pas mourir n’égale pas nécessairement de préserver la vie. Il faut plutôt choisir la vérité, l’intégrité et le sens du devoir, même s’il nous en coûte, sinon, nous vivons simplement par l’instinct de survie qui se traduit par la sécurité et le confort, mais qui laisse quand même place à la peur et à la crainte.

Monseigneur Oscar Romero, assassiné en 1980, est un exemple de cette transformation. Il était, dans un premier temps, timide, craintif et incapable de prendre des décisions et de guider ses fidèles. Puis, il a fait la connaissance des « pauvres ». Cette rencontre lui a permis d’être baptisé dans la vérité de Jésus, lui qui a dû mourir à Gethsémanie avant de mourir sur la croix. Martin Luther King est un autre exemple de martyr, mort avant de mourir. Dans son célèbre discours, J’ai un rêve, il a dit : «Choisir l’autopréservation ne signifie pas néces sairement, choisir la vie ».

Alors, après cette longue période d’hiber nation, sommes-nous prêts à relever le défi ? Celui de mourir à soi-même afin d’être ouverts aux autres. Si nous voulons célébrer ce temps des recommencements, pourquoi ne pas commencer là ? C’est alors que Pâques sera non seulement une fête qu’on célèbre à l’église, mais aussi une fête qu’on célèbre dans nos coeurs rajeunis, à l’image du Dieu de la vie.

« On ne peut ressentir une empathie envers les autres que si nous compre - nons leur vulnérabilité et que nous les voyons comme des êtres qui, comme nous, sont sujets à la peine et à la souffrance. Ce regard requiert un état d’esprit spécial, une sorte d’imagina - tion morale. » — Mark Kingwell

 

 

 

 

 


Accueil | Historique | Message du Curé | Notre église | Horaire des messes | Feuillet paroissial
Vie paroissiale | Catéchèse | Événements | Album souvenir | Liens | Contact


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://sainte-anne-des-pays-bas.ca/message.html