logo


Accueil
Historique
Message du Curé
Notre église
Horaire des messes
Feuillet paroissial
Vie paroissiale
Catéchèse
Événements
Liens
Contact

Mise-à-jour : 11 juin 2017
Envoyez vos commentaires ou questions sur le site Web au webmestre

© Tous droits réservés 2007

 

Paroisse Sainte-Anne-des-Pays-Bas

Fredericton, Nouveau-Brunswick (Canada)
photo de l'église

Père Shawn Daley, sfm

Message du Curé

Juin 2017

SAINTE ANNE – ÊTRE, OU NE PAS ÊTRE

Le fameux soliloque de Shakespeare dans sa pièce intitulée Hamlet se lit :

Être, ou ne pas être : telle est la question.
Est-il plus noble pour une âme de souffrir
Les flèches et les coups d’un sort atroce
Ou de s’armer contre le flot qui monte
Et de lui faire front, et de l’arrêter ?

Ces mots sont appropriés pour nous tous, chers francophones et francophiles de la grande région de Fredericton. La province, voire les Maritimes, à travers des diocèses, vit un mouvement de revitalisation. Voilà un gros mot pour dire : on ferme des églises ! On peut dire que cela est inspiré par l’économie, que ça coûte trop cher de garder des églises ouvertes un peu partout. On peut dire que c’est à cause des grandes pertes d’argent ou à cause des prêtres pédophiles. On peut dire que c’est à cause des chutes des marchés boursiers et les fonds de pension des prêtres insolubles. On peut dire que le malaise dans l’économie mondiale en 2008 a donné une claque dans la gueule de l’Église. Oui ! On peut dire tout cela, et c’est sans doute vrai.

Donc, comme cela semble vrai, on peut dire alors qu’il y avait une mauvaise gestion de l’argent donné à l’Église. On peut, selon certaines ecclésiologies, dire que l’Église est l’évêque, donc c’est sa faute. Et voilà, nous aurons un bouc émissaire en dehors de nous et nous pouvons continuer nos vies sans le moindre souci de conversion.

René Girard, un illustre philosophe français, dit que Jésus a arrêté le cercle vicieux de blâmer un autre, le système des boucs émissaires. Il a tout pris sur Lui-même. Nous sommes invités à imiter Jésus et voir dans nos vies nos propres responsabilités. L’Église n’est pas l’évêque. L’Église c’est toi, c’est moi, ensemble avec un désir de rester ensemble et de devenir quotidiennement des êtres humains plus dignes du titre : enfant de Dieu.

Alors, j’invite tout le monde pendant l’été à réfléchir à nos discours. Quand je parle, est-ce que je parle en assumant la responsabilité de mon discours ? Ou est-ce que quand je parle, je dis «On dit » ? Qui est «On» ? La seule manière de garder notre église, et de faire église. L’Église est faite de toi et de moi, des êtres concrets et responsables. L’Église n’est pas faite d’un groupe non existant, anonyme «On». Chacun doit se demander : qu’est-ce que je peux apporter afin de faire une Église ?

 

 

 

 


Accueil | Historique | Message du Curé | Notre église | Horaire des messes | Feuillet paroissial
Vie paroissiale | Catéchèse | Événements | Album souvenir | Liens | Contact


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://sainte-anne-des-pays-bas.ca/message.html