Logo


Accueil
Historique
Message du Curé
Notre église
Horaire des messes
Feuillet paroissial
Vie paroissiale
Catéchèse
Événements
Liens
Contact

Mise-à-jour : 28 mars 2011
Envoyez vos commentaires ou questions sur le site Web au webmestre

© Tous droits réservés 2007

 

Paroisse Sainte-Anne-des-Pays-Bas

Fredericton, Nouveau-Brunswick (Canada)
photo de l'église

Historique

Les années 1960 sont témoins d’un accroissement de la population francophone dans la région de Fredericton et des environs. Devant la nécessité d’offrir à ces fidèles des services religieux en français, la paroisse St. Dunstan est la première, en 1965, à avoir une messe en français deux fois par mois; puis, au début des années 1970, des messes en français sont célébrées au Rosary Hall, couvent des religieuses. Ensuite en 1976, une messe dominicale bimensuelle est également offerte à la paroisse St. Theresa de Nashwaaksis. À Noël de 1967, pour la première fois en deux siècles, les francophones de Fredericton peuvent assister à une messe de minuit en français dans la chapelle de l’université Saint Thomas. De 1978 à 1986, le père Samuel E. Diotte, vicaire à la paroisse St. Dunstan, est chargé de desservir la communauté francophone et, à partir du 15 octobre 1978, il célèbre deux messes tous les dimanches au théâtre du Centre communautaire Sainte-Anne. Ces célébrations occasionnent aussi la formation d’équipes d’animation liturgique et musicale. Viendront s’ajouter d’autres services : cours de catéchèse, de préparation au mariage, etc.
Privée d’une église depuis 221 ans, suite à la destruction de l’église du village de la pointe Sainte-Anne, la population francophone se fait lentement à l’idée d’avoir sa propre église. Au début des années 1980, un projet finira par se dessiner et aboutira, en l’an 2000, à la construction de l’église actuelle.


Fondation de la paroisse Sainte-Anne-des-Pays-Bas

Le comité paroissial de pionniers francophones de la région rencontre, au printemps de 1981, l’évêque de Saint-Jean, Mgr Arthur Gilbert et lui propose la fondation d’une « paroisse française nationale » qui engloberait tous les catholiques romains de langue française de Fredericton et des environs. Ainsi, le 2 septembre de la même année, Mgr Gilbert annonce la naissance de la paroisse Sainte-Anne-des-Pays-Bas. Le premier curé sera le père Samuel E. Diotte. En 1986, le père J. Stanislas Paulin est nommé 2e curé de la paroisse. Il y demeurera 15 ans, soit de 1986 à 2001. En 1987, l’évêque J. Edward Troy encourage la population à construire une église. Aidé de nombreux bénévoles, le père J. Stanislas Paulin deviendra le bâtisseur de l’église Sainte-Anne-des-Pays-Bas. Ce projet aura nécessité deux campagnes financières, la deuxième ayant le thème «Bâtir pour l’avenir». Au moment de l’octroi du contrat de construction, le coût prévu de l’église était de 1 500 000 $, mais en réalité, il a été de plus de 2 000 000 $. Au 31 août 2006, la dette se chiffrait à 449 500 $.


Construction de l’église actuelle

Le 18 octobre 1998, Mgr George Martin bénit le site à l’occasion de la cérémonie de la première pelletée de terre. En janvier 1999, le nouvel évêque de Saint-Jean est nommé : Mgr Joseph Faber MacDonald. Ce dernier appuie le projet église dès le début et c’est ainsi que la construction de l’église, dont l’architecte est Carl Smyth, est confiée à l’entrepreneur général B. & S. Construction ltée. Le comité de construction achète les bancs d’une église de Québec, reçoit en don un chemin de la croix du diocèse de Valleyfield et le marbre de l’autel du diocèse de Québec. Un paroissien coordonne l’aménagement paysager du terrain.
La première messe célébrée dans la nouvelle église sera la messe de minuit de l’an 2000. L’entrée officielle se fera la fin de semaine du 18 février 2001.


Dédicace

La cérémonie de dédicace a lieu le 13 mai 2001 et est présidée par notre évêque, Mgr Joseph Faber MacDonald, le curé d’alors, le père J. Stanislas Paulin, le curé fondateur, le père Samuel E. Diotte, ainsi que par l’évêque émérite de Saint-Jean, Mgr J. Edward Troy. Il convient de signaler aussi la présence de nombreux autres prêtres. Notre curé actuel, le père Emery Brien, csc, remplace le père Paulin et entre en fonction le 31 juillet 2001. Le père Brien continue lui aussi à travailler avec les paroissiens et paroissiennes pour effacer la dette de construction de l’église.


Vie paroissiale

Un Conseil paroissial de pastorale et un Conseil paroissial des finances voient au bon fonctionnement des affaires de la paroisse. Divers groupes participent à toutes les tâches inhérentes à la vie paroissiale de Sainte-Anne-des-Pays-Bas, dont :

  • Comité de liturgie
  • Chevaliers de Colomb
  • Équipe de catéchètes
  • Musiciens
  • Autres groupes (visite des malades, cours de préparation au mariage, etc.)

Deux congrégations religieuses ont participé pendant un certain temps à la vie paroissiale. Sœur Dora Bourgeois, de la congrégation des Filles de Jésus a commencé à faire de l’animation liturgique aux messes célébrées au Centre communautaire Sainte-Anne dès 1978. Les Filles de Jésus ont été remplacées en 1983 par les Religieuses Notre-Dame-du-Sacré-Cœur. Ces dernières y sont restées jusqu’en 2001.


Salle J.-Stanislas-Paulin

Le 29 juillet 2001, la grande salle du sous-sol de l’église est dédiée en l’honneur du père J. Stanislas Paulin pour ses nombreuses années de service à la paroisse comme curé. Ce local peut accueillir au-delà de 150 personnes et est utilisé pour les besoins du groupe scout, pour les séances de catéchèse, ainsi que pour de nombreuses célébrations, dont les réceptions après les funéraille


Accueil | Historique | Message du Curé | Notre église | Horaire des messes | Feuillet paroissial
Vie paroissiale | Catéchèse | Événements | Album souvenir | Liens | Contact


 

 

 

 

 

 

http://sainte-anne-des-pays-bas.ca/historique.html